Avec un C comme dans Colonie

(cliquer sur les images pour les agrandir)

Le 1e Sinistre du Canada est reconnu pour son amour indéfectible pour sa Reine et la royauté. Alors que jusqu’à ce qu »il soit élu, tous ses prédécesseurs avaient tout fait pour se détacher de l’emprise de la Grande Bretagne, lui fait tout pour se soumettre et nous par la même occasion. Sa dernière trouvaille est de partager certaines ambassades britanniques « par mesure d’économie ». La meilleure économie ne serait-elle pas de rompre avec la couronne et de ne plus avoir ni gouverneurs ni lieutenants gouverneurs qui coutent au contribuable Canadien la peau des fesses ? Ni de payer pour la visite de sa majesté ou de sa  descendance qu’il faut promener à grand coup de millions ?

Alzheimer

2012 a été une année d’élection un peu partout dans le monde. Les Américains clôtureront la saison le 6 novembre. Mais partout ailleurs, où en sont les promesses électorales ?

Bernard Gros

Et bien au Québec, la 1e Sinistre en a déjà tenu 3 en même pas 1 mois : à la poubelle la loi sur la hausse des frais de scolarité qui avait fait voir rouge aux étudiants ce printemps, fermeture annoncée de la seule centrale nucléaire du Québec, arrêt sur la recherche et l’exploitation du gaz ds shit. C’est tellement étonnant que les bras des opposants leur en sont tombés. À croire que c’est ce qui est arrivé à la Vénus de Milou quand Périclès lui a annoncé une loi sur l’égalité de la femme (malheureusement, il a été tué avant).