Le rocher de Sisyphe

“Écoute, la bataille qui mettra fin à toutes les batailles n’existe pas. La guerre se nourrit d’elle-même. Elle lèche le sang que la violence a répandu, elle dévore la chair blessée par les combats. La guerre est une sorte de créature autosuffisante qui renaît d’elle-même” Haruki Murakami dans son fabuleux roman Kafka sur le rivage (p529)

Big bang style  ChappatteRien ne va plus au Pays du matin calme. Est-ce le calme avant la tempête ? Jusqu’où peut-on de part et d’autre étirer l’élastique du bluff avant qu’il ne nous pète dans la face ? La paix serait-elle ce lourd rocher que, comme Sisyphe, l’humanité doit inutilement, péniblement et éternellement remonter dès l’aube en haut de la colline de son destin pour qu’il retombe en accélérant, irrémédiablement aspiré dans la gravitation du trou noir de l’autodestruction ? La Colère de dieuEst-ce comme dans le mythe de Sisyphe, une malédiction des dieux ? Mais les dieux eux-même ne guerroient-ils pas ? Même le Dieu unique de la bible n’incite-t-il pas son peuple élu à massacrer en son nom en contradiction avec son propre commandement « Tu ne tueras point » ? Ou bien, selon l’interprétation de Camus, cet inlassable et absurde recommencement est-il la raison d’être de l’espèce humaine sans laquelle il ne saurait évoluer ? Au temps de la cyber communication instantanée, y aurait-il quelqu’un pour montrer à ces imbéciles de Sisyphe qu’il suffirait de caler la pierre de paix avant de la lâcher pour qu’il n’y ait plus de retombée ? 2e missile Corée FlegMais notre malédiction génétique de la schisophrénie fait que non seulement personne ne voudrait écouter le ou la sauveur, mais qu’il ou elle serait le ou la premier(e) victime du nouveau conflit comme Jean Jaurès il y a presque 100 ans. DSCF1947-1Depuis la nuit des temps, sabre de bois ou épée lazer, nos propres enfants ne jouent-ils pas à la guerre sous les yeux indulgents et complices de leurs parents qui les fournissent en armes et en jeux ? N’est-il pas remarquable que ce soit toujours un tout petit pays ou une toute petite cause qui entraîne chaque fois de si grands effets : le massacre des « grands » dans la cour des « petits ». En l’occurrence, c’est la division entre les deux Corée qui serait cette fois-ci le déclencheur d’un cataclysme entre l’Orient en pleine expansion et l’Occident en pleine décadence. Maître du monde ChappatteQuels intérêts animent le silence de la Chine et la Russie qui ont des frontières communes avec la Corée du Nord ? Car c’est la première question de tout enquêteur : à qui le crime profite-t-il ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s