La grande illusion

Tant en France qu’au Québec, la tendance est à la transparence politique. Un peu comme si un illusionniste vous promettait de vous montrer ses trucs avant de faire ses tours de passe-passe.  déclaration de patrimoineEn France, l’affaire Cahuzac a décidé le gouvernement à « agir » en obligeant tous les politiciens qui forment le gouvernement à déclarer leur patrimoine. Lequel ? Celui que tout le monde connaît ou celui camouflé dans les paradis fiscaux ? D’ailleurs si l’ex ministre des finances a menti au sujet de ses avoir en Suisse, n’est-ce pas parce qu’il avait quelque chose à cacher ? Or donc, comment se fait-il qu’il ne soit pas poursuivi pour sa partie de cache-cache comme le serait n’importe quel contribuable pris la main dans le sac ? Ne vous en faites pas trop Français. Vous n’êtes pas les seuls victimes de la grande illusion de la transparence. Ici aussi au Québec nous sommes les dindons de la farce. Un noël perpétuel pour nos « maîtres enchanteurs » où nous les dindes sommes plumés pendant qu’ils nous passe un sapin pour mieux dissimuler sous les décors les cadeaux qu’ils s’échangent. Ici, l’exercice de transparence s’appelle « commission Charbonneau anti-corruption ». Commission CharbonneauUne a une les crapules se dénoncent les unes les autres sans aucun préjudice en toute immunité en toute impunité. Transparence ? Aussi claire que du jus de boudin. Encore un tour de friponnerie qui nous laisse baba et les culottes baissées. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s