Le grand frisson

Il semblerait que le vortex polaire soit devenu le nouveau bouc émissaire chargé d’expliquer tous nos dérangements climatiques ici en Amérique du Nord. Quand T-Bear était petit, on disait « c’est la guerre ». Aujourd’hui « c’est le vortex » qui ajoute l’insulte à l’injure à travers le facteur éolien. En fait pas grand chose d’anormal au Québec en cette saison sauf que le froid intense dure peut-être un peu plus longtemps que d’habitude et qu’il y a surtout un vent, qui transforme en un coup le -15° très supportable en -34 avec le fameux facteur éolien. Même ceux qui adorent l’hiver commencent à trouver que vraiment cette année FA FRETTE !!! Certains même piquent des crises…facteur éolien Côté

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s