Feu « VERT » donné à l’exploration pétrolière de l’île d’Anticosti par le gouvernement du Québec.

Feu plutôt noir comme l’or qui en sortira et entrera dans les caisses du gouvernement du Québec. ANTICOSTI était la dernière grande île du Québec à être restée sauvage, si belle en sa natureté. La perle rare du Québec. Et voici que ce paradis où s’ébattait toute une faune irremplaçable risque de disparaître pour renflouer ce tonneau des Danaïdes que sont devenues les finances des États. Anticosti pétroleEt quand tout aura été massacré et dilapidé, que restera-t-il à nos petits-enfants… Si nous ne les avons pas jeté eux aussi avec l’eau du bain ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s