Barrette se barre avec 1,5 millions de prime de départ pour faire de la politique. Ça promet !!!!

Normalement, quand un employé quitte son emploi pour s’en trouver un autre, il peut encourir jusqu’à des pénalités par son employeur, mais pas quand on démissionne de la présidence de la Fédération des médecins spécialistes pour aller en politique en devenant candidat pour le Parti Libéral du Québec aux élections du 7 avril prochain. Barrette GarnoteAu contraire ce « Docteur » vient de recevoir 1,5 millions de dollars en récompense… pour services anticipés à rendre si il est élu ? Et le chef du PLQ se dit « tout à fait à l’aise » avec ce pot de vin anticipé déguisé sous une prime de départ. Rappelons simplement qu’une prime de départ est en principe accordée par une entreprise pour compenser des pertes à gagner d’un salaire lors d’une cessation d’emploi pour licenciement, départ à la retraite ou démission dans certaines circonstances bien particulières. Barrette H.PholippeResterait à déterminer si le Dr Barrette répond réellement à ces critères. Et comment pourrait-on accorder notre confiance de contribuable à ce genre de politicien qui aspire à devenir ministre en plus ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s