jouer au ballon ou avec son cellulaire ?

C’est une question d’éducation et l’éducation est avant tout l’affaire des parents.

Une affaire d'éducation

Une affaire d’éducation

C’est vrai que du temps de T-Bear, les parents se débarrassaient de leur marmaille en les envoyant jouer dehors même par mauvais temps, il n’y avait que ça comme distraction. À la campagne les terrains de jeux étaient plutôt vastes et les guerres des boutons plutôt sympathiques. En ville, ruelles et places publiques retentissaient des cris farouches des armées d’enfant qui s’affrontaient.

dessin de poulbot

dessin de Poulbot

De nos jours la télévision et surtout les jeux électroniques permettent de garder à l’intérieur les enfants au calme pendant que les parents vaquent à leurs occupations tout aussi sédentaires. jouer-dehorsT-Bear est bien content de voir que ceux de ses petits-enfants les tirent par la peau des… pour les expédier jouer dans la cour arrière. Et ils en ont pris tellement l’habitude que pendant les fins de semaine ou les vacances, d’eux même ils préfèrent s’ébattre à l’extérieur après leurs quelques émissions préférées. textosMais pour bien d’autres, ce n’est pas évident.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s