Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité

Attention attention aux possibles dérapages d’interprétation suite à l’amendement au code civil français déterminant que « les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité ». Comme l’explique bien ce papier du journal Le Figaro, l’article 1e bis du régime des biens ne concerne QUE les animaux domestiques qui sont toujours considérés comme DES BIENS mais plus comme des MEUBLES. Toute une nuance. appot canardCeci exclut les animaux sauvages dont la sensibilité n’est toujours pas reconnue. Donc, chasseurs, vous pouvez vous livrer sans problème en France à vos loisirs sanguinaires.

dératisationPar contre, reste un point à éclaircir : les animaux qui hantent nos maisons comme les souris ou les araignées doivent-ils être considérés comme « domestiques » (venant du latin domus, maison) ou « sauvages » bien qu’ils habitent avec nous ?

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux élucubrations de T-Bear en cliquant sur le logo ci-dessous :

EntêteNoël14aujourd’hui : Quelle Zèbre.

 

Advertisements

3 avis sur « Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité »

  1. Décidément, j’ai du mal avec les commentaires, j’en ai fait un sur le précédent billet, il ne s’affiche pas, après avoir commenté celui-ci, j’ai vérifié une dernière fois, s’il était passé ou pas, eh bien non, (pas grave je l’avais C/C), mais j’ai quitté le mauvais billet et plus rien, heureusement que je n’avais pas fait tout « un roman » ! 😉 Où je disais que j’adore le dessin, il me fait penser à la chanson de Chantal Goya « ce matin, un lapin a tué un chasseur ». Nous avons des mulots (petites souris des campagnes), je précise, au cas où ils auraient un autre nom ou bien que vous n’en ayez pas, vous avez déjà des mouffettes. Alors pour les mulots, pas de pitié, je n’ai pas envie d’être envahie…
    Bonne soirée

  2. Oui, nous avons aussi des mulots qui viennent en hiver se réfugier dans les maisons et retournent aux champs dès le printemps. Quand j’habitais une ancienne ferme sur un « rang » (route de campagne bordée de fermes au Québec), il y en avait toujours quelques uns qui squattaient ma cave. J’avais appelé le premier Séverine. Le problème a été qu’ils avaient tendance à se multiplier et à vouloir devenir des intellectuels : ils dévoraient mes livres. Finalement j’ai dû adopter un matou qui les a éloignés rien que par son odeur.
    Quand aux mouffettes, c’est un très gentil et très bel animal…. de loin. Leur senteur est la plus inoffensive et meilleure défense qu’un être puisse avoir contre ses prédateurs. J’ai eu un jeune chien qui s’est fait arroser. Même après plusieurs lavages et une bouteille d’eau de lavande, il lui a fallu plus de 15 jours pour perdre l’odeur irritante et tenace. Par la suite, dès qu’il sentait de loin l’odeur caractéristique qui émane de cet animal en permanence, il venait se réfugier dans la maison en se terrant. 🙂
    Bonne journée

    • Cela aurait été trop simple qu’il n’y en ait pas malgré les températures « polaires » pour moi 😉
      J’ai failli écrire squatter et j’ai utilisé un autre verbe bien français… alors là dévorer mes livres, il ne faudrait pas ça ! Étant devenue malheureusement allergique aux chats, nous ne pouvant pas en avoir. Notre chienne Vénus était une bonne chasseuse, une fois ma fille pensait qu’elle en avait une dans le placard en sous-pente, dans sa chambre exceptionnellement, la chienne a eu le droit de monter, et le matin, nous avons retrouvé le mulot mort, alors que Cayla, l’autre jour, quand elle voyait un autre mulot en train de mourir car elle avait mangé du grain, voulait jouer avec, super chasseuse ! 😉 Non seulement elle ne chasse pas mais va là où Vénus n’avait pas le droit d’aller…
      Quand aux moufettes, j’ai déjà lu des articles sur leur odeur, c’est pour ça que j’ai écrit ça même si ces petites bêtes sont plutôt gentilles, je viens de me renseigner sur elles, je les imaginais un peu comme les furets, (ce qui est le cas) qui est un animal de compagnie, mais je ne vois pas l’intérêt d’avoir un animal en cage, au moins la moufette n’a pas besoin d’être enfermée et vit plus ou moins comme les chats et chiens, et elle est chasseuse, d’après ce que j’ai lu…
      Quand au mot « rang », je l’avais déjà lu mais oublié…
      Mon commentaire sur le billet précédent n’est pas passé, peut-être à cause des liens…

      Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s