Je suis migrant

700 MIGRANTS DE PLUS MORTS NOYÉS dans la nuit de samedi à dimanche 19 avril dans un naufrage. Il faut vraiment être désespéré pour être boat people comme on les appelait autrefois et qu’on nomme migrant de nos jours. Ils savent qu’ils ont plus de chance de mourir que de réchapper à la traversée sur ces vieux rafiots surpeuplés. Mais ne vaut-il pas mieux risquer de mourir noyé d’un seul coup avec un espoir de survivre, si mince soit-il, que de crever de mort lente la faim au ventre ? Car c’est l’atroce misère dans leurs pays désertifiés dévastés par des guerres tribales postcoloniales et par la déforestation qui pousse ces désespérés à vaincre leur peur et à braver l’impossible. Car l’impossible est non seulement d’atteindre sain et sauf les côtes de l’Europe, mais d’échapper aux douanes, aux polices, aux dénonciations et à l’exploitation des sans-papiers, pour finalement se faire attraper, emprisonner, refouler après des années de peur et de souffrance. boat peopleAlors ? Alors qu’il suffirait de creuser des puits pour leur donner assez d’eau et quelques graines pour nourrir ces gens là et leur permettre de rester chez eux. Mais ce n’est pas un investissement rentable pour les banques. Alors ? Alors on attend qu’ils se noient comme des chiens dont on ne sait qu’en faire. Et c’est pour ça que les États sont si mous devant tant de détresse. Alors, alors T-Bear crie :

Migrant

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : L’idiot du village : les pis démis des poulettes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s