L’insupportable surpoids de la Grèce

68a57680-3a7f-11e5-9ae8-0b4898c023cb_I150801cf

 

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux élucubrations de T-Bear en cliquant sur le logo ci-dessous :

EntêteNoël14aujourd’hui : Moi aussi, je suis un maudit égoïste.

Advertisements

7 avis sur « L’insupportable surpoids de la Grèce »

  1. N’y a-t-il pas de dessin qui démontre les tricheries de la Grèce pour entrer dans l’Europe ?
    Je trouve ça un peu facile de se faire passer pour des victimes, mais les victimes se sont les autres européens entrainés dans leur chute…
    J’ai tapé « tricherie Grecs Europe », et là il y a une multitude d’articles…

    Mais non vous n’êtes pas égoïste ! 😉

    Bonne soirée à vous

  2. En fait, ils sont victimes comme tous nos états de la truanderie de ce qu’on appelle la troïka qui désigne l’alliance de la Banque centrale européenne, de la Commission européenne et du Fonds monétaire international. Outre les taux usuraires (plus la côte d’un pays descend et plus celui-ci doit payer un pourcentage d’intérêt plus élevé) mais, comme dans le cas de la Grèce, pour soit-disant « aider un pays endetté, la troïka l’endette encore plus et c’est ce que montre cette caricature. Ce n’est pas la faillite de la Grèce qui ruine la France mais son propre surendettement auprès de la troïka qui a fait baisser la côte de confiance de la France pour pouvoir faire passer le taux d’intérêt de 20% à 23%.
    Le cas de la Grèce est suivi de très prés (je devrai dire « prêt ») par l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Hongrie, la Pologne etc… D’ailleurs, au lieu de faire chuter le CAC40, et l’euro, au contraire l’euro et la bourse européenne ont battu des records, pourquoi ? À cause de l’effondrement de l’économie Chinoise qui a été complètement occultée pendant ce temps là. Tapez sur « crise chinoise 2015 » pour avoir les détails qu’aucune presse européenne n’a vraiment annoncés. Pendant ce temps là aussi, complètement occultée, le Dow Jones, la bourse américaine a basculé dans le rouge ainsi que le dollars à cause de la crise Chinoise et non de la crise grecque.
    Nous sommes tellement manipulés et désinformé qu’il est très difficile de s’y retrouver et cette désinformation et ce flou profitent aux banques.
    Saviez-vous que l’argent prêté par ces banques en réalité n’existe pas ? Que c’est du virtuel qui ne repose sur rien ? Et pourtant c’est cette virtualité, ce vent qui fait tourner l’économie mondiale. La faillite des pays surendettés est le grain de sable qui risque de tout faire sauter. Et c’est pour ça que la troïka et les autres banques mondiales prolongent indument leur aide, même si on connaît l’issu fatale d’un état asphyxié.
    Bonne journée

  3. Tous ces lobbies, les banques ou autres sont pires que les rapaces !!
    Toujours les mêmes à s’enrichir sur le dos des gens de plus en plus pauvres, ça va mal finir tout ça…
    C’est pour cela que je ne suis plus AUCUN journal. Ils nous racontent ce qu’ils veulent bien ! Mais je sais quand même que ce n’est pas la faillite de la Grèce qui nous a mené là où nous sommes, ce n’est pas ce que j’ai dit ou me suis mal exprimée.
    Notre crise nous la devons à nos ripoubliques successives devenues des « royaumes » tous à se prendre pour des rois à vivre dans l’opulence entretenue par les pauvres serfs que nous sommes redevenus !! 😦
    Merci de m’apprendre tout ça, je ne savais pas. Avec vous pas de désinformation !

    Sinon, une note plutôt heureuse, il y a 25 ans le petit G. voulait voir le monde. Il est né à 3 h 25.
    Bonne soirée à vous.

  4. Comme je ne peux intervenir sur l’autre blog, je réponds ici.
    Orchestral Manoeuvre in the Dark a à sa façon rendu hommage avec « Enola Gay », chanson de ma jeunesse…
    Étant originaire du Havre je fais un C/C de l’article « Bombardement de la Normandie » de Wikipédia, qui n’a pas été épargné et a eu un nombre impressionnant de civils tués par les anglais ! :
    « 5 septembre 1944 : Bombardement du Havre, le colonel Bruckhart Wildermuth, commandant allemand d’une garnison assiégée depuis 12 jours, avait demandé que soient évacuée toute la population civile de la ville, mais les Britanniques ont refusé. Il a fait rassembler les 40 000 civils dans le centre historique du Havre, et garanti aux Alliés qu’il n’y aurait pas de soldats dans cette zone, ses troupes étant stationnées sur les hauteurs de la ville et à la périphérie. L’aviation britannique bombarde la ville pendant 5 jours consécutifs, en opérant à peu près 2 000 sorties de 500 bombardiers qui ont largué 5 000 tonnes de bombes explosives et 200 000 bombes au phosphore. »
    Pour ceux que ça intéresse mon ami DAN tient un « blog » « Havrais dire », il parle du Havre d’aujourd’hui et d’avant-guerre, il y a aussi plusieurs photos des ruines après les bombardements très tristes… Ne sachant plus le mot utilisé chez vous pour « blog », j’ai fait une petite recherche et me suis retrouvée sur un site d’un français installé à Ottawa, j’ai lu le billet et les commentaires de « Le top 10 des erreurs à ne pas commettre au Québec ». Je suis un peu surprise par certains propos, et vous comment ça s’est passé à votre arrivée « maudit Français » que vous n’êtes plus ! 😉 Lynda Lemay, ne nous « ménage » pas non plus… Au moins les Québécois, s’ils me lisent verront que je maîtrise l’orthographe ! 😉 Si j’ai parlé du Havre, c’est « juste » en comparaison à Dresde.

    Bonne nuit à vous.

    • Pas de quoi.
      En effet c’est fou ! Et fou est un euphémisme !
      Comment dit-on blog chez vous ? J’ai oublié…
      Bonne soirée à vous.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s