Devinette

Regardez bien cette caricature de André Philippe Côté dessinée en 1999. Quel est le SEUL détail qui a changé en 17 ans ? 1114029-caricature-3-janvier-2016La réponse se lit à l’envers : ervil el tiarecalpmer dapi nu uo enohpi nu srouj son ed.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux élucubrations de T-Bear en cliquant sur le logo ci-dessous :

EntêteNoël14aujourd’hui : longtemps, longtemps après que les poètes ont disparu.

Advertisements

3 avis sur « Devinette »

  1. Chez nous aux urgences on attend dans la salle d’attente, à moins que ce ne soit très sérieux…
    Certains avec un « téléphone intelligent », lisent peut-être s’ils ont été assez malin pour « charger » un livre dedans. Étant malheureusement une « habituée » des salles d’attente, j’y vais toujours avec un livre…
    Je pensais qu’il y aurait un autre dessin ou chaque patient avait les yeux rivés sur un téléphone…
    Quant au livre du billet de « Une vie de chien », il faut pouvoir supporter ce froid, et avoir une bonne santé. Comme vous l’avez fait également, votre tente était vraiment rudimentaire… L’histoire est intéressante, mais je n’ai pas trop le temps de lire de livres, alors je compte sur vous pour le résumé du second.
    Dans sa cabane, elle aurait pu installer des toilettes sèches, cela lui aurait éviter d’aller dehors dans la bécosse…
    Cette vie me fait penser au filme avec Robert Redford « Jérémiah Johnson ». Il faut croire que les « Robert » aiment cette vie dans la neige. 😉

    Je suis bien contente d’apprendre que le mot « musher » vient du français, je vais le dire à mon ami DAN anglophobe car les anglais, lors du bombardement du 5 septembre 1944 ont rasé Le Havre (il a perdu un membre de sa famille) et d’autres villes… Mon père pour les mêmes raisons l’était aussi…
    Je rappelle son blogue « HAVRAISDIRE le blog de Dan et Nicéphore « , il a également sorti 2 livres « Le Havre, 100 ans de changements ».
    Bonne journée à vous.

  2. Bravo pour la lecture à l’envers.
    J’ai visionné par petits morceaux jusqu’au bout la version longue de « je lutte donc je suis ». J’ai calculé 1h47. Mes sentiments sont un peu mitigés. Car je suis pour la lutte contre tous les abus dont nous souffrons. Mais à condition d’obtenir des changements réalistes et non de verser dans des idéalismes que les crapules récupèrent à leur profit. Et Ça, c’est extrêmement difficile parce que très complexe. Plus même que de pardonner ou de s’aimer les uns les autres.
    Bonne journée à vous

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s