Tel maître tel chien

Et la saga continue au Québec au sujet des pitbull dans une campagne des bullexit (référence à un certain référendum en Union Européenne) et des procanins. Ces derniers, dont la SPCA déclarent que peu importe la race de chien, c’est le maître qui est fautif en cas d’accident et non l’animal qui ne fait que ce qu’on lui a appris. C’est donc le responsable qui devrait être condamné et non la pauvre bête.pitbull

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s