Tout flatteur vit au dépend de ceux qui l’écoutent.

Image

élections

Advertisements

Le peuple ne suit plus.

Au Canada, au fédéral, la campagne électorale bat son plein. En dehors de s’éclabousser réciproquement de purin, chaque candidat y va de ses promesses électorales. Seulement voilà, tous partis confondus, ils sont tellement déconnectés de la réalité que de moins en moins de personnes se laissent encore manipuler. réalité

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux élucubrations de T-Bear en cliquant sur le logo ci-dessous :

EntêteNoël14aujourd’hui : les outardes, retour de vacances.

Le dernier spectacle des concurrents avant la ligne d’arrivée.

Lundi 7 avril, élection législative au Québec. La loi interdisant aux partis en lice de faire de la propagande la veille des élections, il ne leur reste plus que ce samedi 5 avril pour se débattre comme diable dans l’eau bénite.

caricature de Chapeleau

caricature de Chapeleau

De quoi parleront les chefs si ils décident enfin de parler programme au lieu de se cracher dessus ? Du projet de charte et de l’interdiction du voile dans la fonction publique pour le PQ ? Problème depuis que des journaux ont publié la photo de notre souveraine, notre très dispendieuse fonctionnaire n°1 à vie, à cheval (pas seulement sur les principes) portant un voile en public sous la surveillance despotique de son mari, le prince qu’on sort. Reine voileLe PLQ enfargé dans sa Barrette et quelques squelettes (en compensation) dans les placards va revenir sur « les VRAIES affaires » qu’il n’a jamais réussi à définir pendant la campagne. vraiies affaires CôtéQuand à la CAQ, elle promettra encore une fois de « s’adresser directement au portefeuille des contribuables » si elle prend le pouvoir. le-discours-de-francois-legault

Barrette se barre avec 1,5 millions de prime de départ pour faire de la politique. Ça promet !!!!

Normalement, quand un employé quitte son emploi pour s’en trouver un autre, il peut encourir jusqu’à des pénalités par son employeur, mais pas quand on démissionne de la présidence de la Fédération des médecins spécialistes pour aller en politique en devenant candidat pour le Parti Libéral du Québec aux élections du 7 avril prochain. Barrette GarnoteAu contraire ce « Docteur » vient de recevoir 1,5 millions de dollars en récompense… pour services anticipés à rendre si il est élu ? Et le chef du PLQ se dit « tout à fait à l’aise » avec ce pot de vin anticipé déguisé sous une prime de départ. Rappelons simplement qu’une prime de départ est en principe accordée par une entreprise pour compenser des pertes à gagner d’un salaire lors d’une cessation d’emploi pour licenciement, départ à la retraite ou démission dans certaines circonstances bien particulières. Barrette H.PholippeResterait à déterminer si le Dr Barrette répond réellement à ces critères. Et comment pourrait-on accorder notre confiance de contribuable à ce genre de politicien qui aspire à devenir ministre en plus ?

Les véritables causes de l’abstention

L’abstention est paraît-il le fléau de notre démocratie moderne. abstention DelucqAh oui ? Alors pourquoi ne tient-on pas compte de ce genre de protestation ainsi que du vote blanc dans les résultats électoraux ? Car enfin si 40% de l’électorat n’a pas voté, en fait l’élu par 40% des votants ne représente en réalité que 24% de la population. Où est la démocratie là dedans ? En fait, S’ils le pouvaient, nos politiciens se passeraient bien des électeurs… un peu comme ce prof qui disait que son métier serait si beau s’il n’y avait pas les élèves. politique de peur CôtéAlors derrière leus beaux discours et leurs belles manières, ils font tout en réalité pour nous écoeurer afin qu’il y ait le moins possible de gens qui trouve des raisons de se déplacer pour aller voter. Rien à perdre et tout à gagner. Quand donc obtiendra-t-on que l’abstention et les bulletins nuls fassent partie du décompte ?